Le virus du sida vaincu par le corps humain

Dernière mise à jour: janvier 2011 | 4953 visites
hiv-logo.jpg

news Leur proportion est faible, mais elle intrigue depuis longtemps les scientifiques : pour quelles raisons l’organisme de certains patients infectés par le virus du sida réussit-il de manière naturelle, sans intervention extérieure, à lutter contre le germe, à en maîtriser la prolifération, empêchant ainsi le développement de la maladie ? Percer ce mystère pourrait aider à la mise au point de nouveaux traitements.

Un pas important – mais pas encore suffisant, malheureusement – vient d’être effectué. Une équipe du Massachusetts General Hospital (Etats-Unis), dirigée par le Pr Florencia Pereyra, a réussi à identifier les variations du code génétique qui semblent activer des lignes de défense particulièrement efficaces contre le VIH. Un millier de patients disposant de ce mécanisme d’immunité naturelle ont été recrutés dans le cadre de cette étude. Leur génome a été comparé à celui de quelque 2600 malades ayant développé un sida. Ces recherches ont localisé, sur le chromosome 6, des caractéristiques impliquées dans cette immunité naturelle. Grâce à l’activation d’un mécanisme immunitaire spécifique, les « soldats » de notre organisme (les lymphocytes T) parviennent à localiser avec une grande efficacité les cellules infectées par le VIH, et à les détruire avant qu’elles ne prolifèrent. Comprendre de manière précise comment cela… fonctionne pourrait permettre d’envisager la mise au point d’un vaccin ou d’un traitement prometteur.


publié le : 07/01/2011 , mis à jour le 07/01/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci