ad

La marche, c’est bon pour le cerveau !

Dernière mise à jour: mars 2011 | 5926 visites
senior-sport-170_01.jpg

news La marche à un rythme soutenu permettrait de maintenir, chez les personnes âgées, un volume plus important de substance grise dans le cerveau, et de prévenir dans une certaine mesure les maladies neurodégénératives, comme Alzheimer.

Ce constat a été posé par des chercheurs américains, qui en publient le détail dans la revue spécialisée « Neurology ». Ils ont suivi quelque trois cents volontaires, âgés de 65 ans au début de l’étude, et en bonne santé physique et mentale. Chaque participant a fait état de la distance qu’il parcourait à pied chaque semaine, et à quel rythme. Après neuf ans, des examens du cerveau par imagerie médicale (IRM) ont déterminé les volumes de substance grise. Et en croisant ces données, il apparaît que le fait de marcher d’un bon pas entre dix et quinze kilomètres par semaine préservait – dans une certaine mesure, toujours… - la substance grise dans des régions importantes du cerveau. En fait, cette pratique réduirait de moitié le risque de déficience des fonctions cognitives (mémoire, concentration, raisonnement, langage…). Le lien de cause à effet n’est pas établi, mais ce seuil d’exercice hebdomadaire devrait être pris en considération, indiquent les chercheurs.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub