Les troubles cardiaques détectés dans le sang

Dernière mise à jour: janvier 2011 | 3586 visites
dr-oz-vrouw-170_01.jpg

news Attachée au Southwestern Medical Center (Université du Texas), l’équipe du Dr James de Lemos a procédé à la validation de ce test affiné auprès d’une population de quelque 3.500 personnes, âgées de 30 à 65 ans, suivies durant sept ans. L’intention consistait à croiser les mesures de la fonction cardiaque avec les résultats des dosages de troponine. Globalement, la présence de ce marqueur a été décelée chez 25% des sujets, contre moins de 1% avec le test « classique ». Ensuite, il s’est avéré que la moitié des patients « positifs » à la troponine manifestaient un début d’insuffisance cardiaque ; un trouble qui n’affectait que 7% de ceux qui ont répondu négativement au test. Assez logiquement, au plus le taux de troponine est élevé, au plus les risques cardiovasculaires augmentent. Une simple prise de sang pourrait donc permettre, poursuit le Dr de Lemos dans le Journal of the American Medical Association (Jama), d’identifier très tôt des problèmes cardiaques débutants, et jusqu’alors ignoré (faute de symptômes). Avec bien entendu la mise en place précoce d’un traitement.


publié le : 19/01/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci