Lifting frontal endoscopique

Dernière mise à jour: avril 2019 | 5607 visites
frontale-voorhoofdslift-170_02.jpg

dossier Un lifting frontal est une intervention esthétique au cours de laquelle la peau du front est détachée et retendue, afin de rehausser les sourcils tombants et d'atténuer largement les rides horizontales du front. Lors d’un lifting frontal classique, une incision est pratiquée au sommet de la tête, d’une oreille à l’autre, la peau est détachée jusqu’aux sourcils, l’excédent de peau est éliminé, puis la plaie suturée.

Dans le cas du lifting frontal endoscopique, seules quelques petites incisions d’environ un demi-centimètre sont pratiquées dans les cheveux. Il en résulte de très petites plaies, une guérison rapide et des cicatrices quasi invisibles. Par les incisions, grâce à un endoscope (appareil composé d’un tuyau et permettant de visualiser l’intervention) et au matériel endoscopique approprié, le chirurgien détache précautionneusement la peau du front et la remonte légèrement vers le haut. Parfois, les muscles qui tendent le front et les sourcils vers le bas sont affaiblis. Le chirurgien et son équipe suivent toutes les manipulations sous-cutanées à l’écran. Enfin, la peau est provisoirement fixée à l’aide de petites vis qui soit sont solubles soit seront enlevées par la suite. L’intervention se déroule sous anesthésie et dure 1 à 3 heures. En général, le patient séjourne une nuit à l’hôpital.

Après l’intervention, le chirurgien pose un bandage qui devra rester en place pendant une semaine. Les sutures sont enlevées après deux semaines. La reprise du travail peut être envisagée 7 à 10 jours plus tard, souvent même plus tôt. Il est déconseillé de s’exposer aux forts rayons du soleil durant quelques mois. Après l’intervention, il est possible que le front et la partie supérieure du visage soient légèrement gonflés et aient éventuellement changé de couleur et des ecchymoses peuvent apparaître autour des yeux. Cela disparaît après environ deux semaines. Un faible risque existe de dommage aux muscles faciaux pouvant occasionner une perte partielle des mimiques ou une certaine asymétrie du visage. C’est généralement temporaire, toutefois.


publié le : 01/03/2011 , mis à jour le 16/04/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci