Protégez votre peau sur les pistes de ski

Dernière mise à jour: mars 2011 | 4051 visites
vr-koude-hnds-170.jpg

news Que l’on doive protéger sa peau des effets délétères des rayons UV en été est une nécessité et un principe connu…même par les enfants. Si ce précepte est connu et appliqué en été, il est trop souvent négligé en hiver à la neige. Lors d’un séjour en montagne, au soleil et à la neige il convient de protéger sa peau encore doublement. En effet, plus l’altitude est élevée, plus les rayons UV du soleil sont agressifs et dangereux pour la peau. On enregistre en moyenne 4% d’UV par palier de 300 m d’altitude, ce qui signifie qu’à une altitude de 2000m, il y aura presque 30% de rayons UV !

Et c’est sans compter l’importante réverbération des UV sur la neige. Ajoutez à cela le vent et le froid qui font que l’on ressentira moins vite les effets brûlants et desséchants de l’astre doré sur la peau. Les rougeurs, érythèmes cutanés ou coups de soleil peuvent être terribles ! Il est vivement recommandé d’appliquer toutes les 2 heures (surtout au moins 30 minutes avant de vous élancer sur les pistes de poudreuse) une crème solaire à haut indice de protection anti-UV voire un écran total pour les enfants. N’oubliez pas de renouveler les applications toutes les 2 heures. Si vous ne portez pas de bonnet mais un bandeau, n’oubliez pas les oreilles qui risquent d’être particulièrement exposées au trio : soleil, vent, froid. Une attention particulière pour le nez et un baume anti-UV/ anti-gerçures pour les lèvres particulièrement fragilisées, à appliquer au moins 4 à 5 fois par jour.

N’oubliez pas les lunettes solaires. Optez pour une crème solaire à base d’huile et non d’eau qui, sous des températures hivernales, pourrait avoir tendance à geler sur la peau.
Méfiez-vous des nuages qui laissent filtrer les rayons UV, des plafonds bas et des ciels quelque peu mouchetés de ci, de là de quelques nuages. Même par temps couvert, appliquez toujours une crème solaire avec peut-être un indice UV moins élevé que pour les jours de grand soleil. Redoublez de vigilance si vous prenez des médicaments qui vous rendent photo-sensibilisant comme par exemple certains antibiotiques. Un écran total s’impose indubitablement!


publié le : 12/03/2011 , mis à jour le 29/03/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci