Mortalité fœtale : le risque lié à l'âge de la mère

Dernière mise à jour: décembre 2013 | 3868 visites
zw-buik-hand-liggen-pijn-170_07.jpg

news Une étude confirme que le risque de mort fœtale augmente dans des proportions importantes lorsque la mère est âgée de plus de 35 ans.

Les chercheurs ont décortiqué une banque de données, appelée Medical Birth Register, portant sur quelque 2,2 millions de grossesses enregistrées en Norvège entre 1967 et 2008.

Plusieurs points-clés sont à mettre en évidence. Tout d’abord, et la tendance vaut pour bien d’autres pays occidentaux, 19% des femmes qui ont accouché en 2008 étaient âgées de 35 ans ou davantage, contre 8% vingt ans auparavant. L’âge moyen des mères était de 29,8 ans en 2006 contre 25 ans en 1967. Autre élément : 1,04% des grossesses ont été frappées par une mort fœtale. Et le risque augmente sensiblement et progressivement après l'âge de 35 ans, et surtout au-delà de la quarantaine.

Il est à noter, néanmoins, que ce phénomène était considérablement plus marqué avant 1986, ce qui s’expliquerait par l’amélioration progressive de la prise en charge des grossesses tardives. Les ajustements statistiques portant sur la période d’accouchement, la parité ou l’âge du père n’influencent pas ces résultats.

Source: American Journal of Obstetrics & Gynecology (www.ajog.org)
publié le : 13/07/2011 , mis à jour le 20/12/2013
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci