ad

Empoisonnement : les erreurs à ne pas commettre !

Dernière mise à jour: avril 2011 | 5607 visites
vergif-170_400_04.png

news Si la personne est consciente, n’essayez pas de l’asseoir ou de la faire marcher pour qu’elle reste consciente. Laissez-la couchée en position latérale, c’est-à-dire sur le côté. Surtout ne la forcez pas à vomir par exemple en lui proposant de l’eau salée, en lui mettant les doigts dans la bouche etc.
Ne donnez jamais de lait, contrairement à une croyance populaire. En effet, le lait contient des graisses qui favorisent la digestion de substances nocives. Vous ne feriez qu’aggraver son cas !
Ne donnez jamais de savon liquide ni d’huile, de laxatif sous prétexte que tout ceci ferait éliminer ou passer les médicaments ou substances avalés par accident. Il n’en n’est rien !
N’administrez surtout jamais de médicaments vous-même. Ce n’est pas le moment de
« jouer » au docteur ou de faire de l’automédication.
N’administrez jamais de charbon de bois médicinal. Si la victime est presque inconsciente, elle pourrait s’étouffer. De plus, ce produit n’est pas toujours recommandé mais parfois le centre antipoison le conseille. C’est au cas par cas. Donc, il est toujours utile de l’avoir sous la main.

Sauf si les secours tardent à arriver, que vous vous trouvez dans un endroit isolé sans téléphone etc., ne prenez pas le risque de transporter le malade. Attendez les secours.
Ne laissez pas le malade seul sans assistance pour aller à la pharmacie. Essayez de trouver de l’aide auprès de la famille, des voisins, par téléphone.

N’essayez pas de plonger la victime sous de l’eau froide, sous une douche par exemple sous prétexte de la réveiller ou encore de lui administrer de sérieuses claques sur les joues pour qu’elle ne sombre pas dans l’inconscience. Cela pourrait la blesser et lui causer des traumatismes au visage, aux mâchoires ou encore à la tête. De l’eau froide ne pourrait qu’accentuer une perte de température corporelle qui est déjà souvent en chute libre. Ne paniquez pas! Rassurez la victime en lui parlant de façon calme tout en attendant les secours.

Centre antipoison : 070/245.245 www.poisoncentre.be


publié le : 16/04/2011 , mis à jour le 18/04/2011
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci