Le Botox comme traitement de la migraine

Dernière mise à jour: juin 2013 | 4793 visites
flacon-botox-170_400_07.jpg

news Les patients souffrant de migraine chronique se caractérisent par la présence, dans la musculature du visage et de la nuque, de zones très sensibles qu’un anesthésiant local ou du Botox parviennent à neutraliser.

L’activation de ces zones – appelées « triggers points » - apparaît directement liée aux crises de migraine, tant en ce qui concerne le moment de leur déclenchement, que leur durée ou leur sévérité.

Des chercheurs de l’université de Grenade (Espagne) viennent ainsi de démontrer que les « triggers » apparaissent dans 94% des cas chez les patients migraineux, alors qu’ils ne se manifestent que chez 25% des personnes ne souffrant pas de la maladie. Ces « points » sont le plus fréquemment localisés sur le visage (les tempes, entre les sourcils…), sur le sommet du crâne, ou encore le haut de la nuque. En fait, là où lorsque survient une céphalée, nous avons tendance à masser ces zones du bout des doigts.

Quand tout a échoué


Les scientifiques ont constitué deux groupes de patients, migraineux chroniques et réfractaires aux traitements médicamenteux habituels. Les premiers (une cinquantaine) ont reçu, par injection sous cutanée, 1 ml d’un anesthésiant local sur les « triggers points » actifs, et ceci une fois par semaine durant trois mois. La fréquence des crises a été diminuée de moitié, alors que deux tiers des patients déclarent se sentir « mieux ou beaucoup mieux ». Les seconds (une vingtaine) ont reçu deux injections de 12,5 unités de toxine botulique sur chaque point, étalées sur trois mois. Ici aussi, le résultat est satisfaisant ; la diminution la plus importante dans la fréquence des crises survenant dans la vingtième semaine.

Les auteurs soulignent cependant que ce type de traitement ne doit pas être considéré comme l’option initiale, mais peut intervenir chez les patients migraineux chroniques, ayant essayé sans succès plusieurs traitements.

Source: European Journal of Neurology (http://onlinelibrary.wiley.=)
publié le : 22/08/2011 , mis à jour le 05/06/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci