Coloration des cheveux : attention aux risques !

Dernière mise à jour: janvier 2013 | 4394 visites
haar-kleuren-170_400_08.PNG

news La Commission française de la sécurité des consommateurs (CSC) met en garde contre les risques d’allergies et/ou d’irritations sévères liés aux produits de coloration capillaire.

Dans une récente édition de sa lettre d’information, la commission rappelle qu’une enquête de l’Institut national français de la consommation avait permis d’identifier, dans la composition d’une vingtaine de produits de coloration des cheveux, une quinzaine de substances chimiques potentiellement dangereuses pour la santé. Deux d’entre elles sont particulièrement pointées du doigt : le toluène-2,5-diamine, et son dérivé sulfaté, le toluène-2,5-diamine sulfate.

Selon un rapport de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), ces deux colorants sont susceptibles de provoquer des réactions allergiques et/ou des irritations sévères : démangeaisons et gonflement du cuir chevelu, du front, de la nuque, des tempes, derrière les oreilles, voire sur les paupières. La CSC note aussi que les produits sans ammoniaque ou préparés à base d’ingrédients végétaux peuvent également être une source de problèmes.

Dans la plupart des cas, ceux-ci sont longs à guérir et récidivent, en s’aggravant, lors d’une nouvelle application. Toute coloration nécessite le respect d’une série de consignes : une touche d’essai quarante-huit heures auparavant, le port de gants lors l’application du produit, la protection du visage, l’interdiction de teindre les sourcils, le respect du temps de pause et un rinçage abondant.


publié le : 23/09/2011 , mis à jour le 22/01/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci