La gingivite retarde la conception d’un enfant

Dernière mise à jour: juin 2013 | 4027 visites
tandborstel-pasta-170_01.jpg

news Les femmes qui envisagent une grossesse ont tout intérêt à surveiller de près leur santé bucco-dentaire. Une étude démontre en effet que la maladie parodontale allonge de deux mois, en moyenne, le délai de conception.

Les affections parodontales concernent les tissus de soutien de la dent, et en particulier la gencive. Des chercheurs australiens (University of Western Australia) se sont intéressés à une possible association entre ces maladies et des difficultés à déclencher une grossesse.

Premier point, en guise de rappel important : leurs travaux confirment que le tabagisme et le surpoids retardent, de manière significative, le délai de conception. Il apparaît donc également – après observation d’un groupe de quelque 4.000 femmes enceintes - que la prévalence de la maladie parodontale est sensiblement plus élevée chez celles qui ont mis plus de douze mois à concevoir. Et globalement les dames présentant une affection parodontale ont mis en moyenne 7,1 mois pour être enceintes, soit deux mois de plus que la moyenne.

Les spécialistes en concluent que l’influence de la maladie parodontale est équivalente, sur ce plan, à celle de l’obésité. L’explication de ce lien serait à rechercher dans le processus inflammatoire, avec cascade infectieuse. En tout cas, voici qui renforce, parmi beaucoup d’autres bonnes raisons, la nécessité d’un suivi régulier de sa santé bucco-dentaire.


publié le : 19/08/2011 , mis à jour le 06/06/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci