Le poids change la manière de voir les pubs

Dernière mise à jour: février 2013 | 3429 visites
tieners-tv-kijken-170-400_02.jpg

news Les enfants en surpoids sont plus vulnérables aux messages publicitaires de produits riches en calories.

C’est ce que démontrent ces expériences conduites à l’université du Missouri. Et ce qui vaut pour les mômes s’applique probablement aussi aux adultes, mais cette étude ne le confirme pas. Les spécialistes ont constitué un groupe d’enfants, âgés de 10 à 14 ans, dont la moitié présentait un excès de poids, alors que l’autre affichait un IMC (indice de masse corporelle) satisfaisant.

Les mômes ont été confrontés à une soixantaine de publicités de marques bien connues ; sachant qu’une grande partie portait sur des aliments riches en matières grasses et en sucre. L’activité cérébrale des jeunes a été observée par imagerie médicale.

Le résultat montre que chez les enfants en surpoids, deux régions associées au circuit de la récompense s’activent notablement dans cette situation. Dans le même temps, les zones qui contrôlent la maîtrise de soi expriment relativement peu d’activité, en comparaison en tout cas avec ce qui est observé chez les enfants de poids normal. Des entretiens ultérieurs avec chacun des jeunes ont d’ailleurs mis en évidence cette réaction d’autocontrôle chez les uns, et quasiment pas chez les autres.

En d’autres termes, l’excès de poids renforce l’impact des pubs pour des aliments hautement caloriques et en plus atténue la capacité de contrôle. Les chercheurs américains estiment que la prise en charge de l’obésité chez l’enfant doit considérer ces éléments et des thérapies de renforcement de la maîtrise de soi.

[Source : Journal of Pediatrics]


publié le : 22/02/2013 , mis à jour le 21/02/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci