ad

Bébé pleure beaucoup : la faute aux bactéries intestinales ?

Dernière mise à jour: septembre 2013 | 4275 visites
pasgeb-baby-wenen-2-170_400_09.jpg

news Une association a été établie entre la composition de la flore intestinale et la fréquence des pleurs du nourrisson. Une piste de traitement est ouverte.

Le lien entre les pleurs excessifs du petit bébé et les coliques intestinales est qualifié de « serpent de mer de la pédiatrie » par le Dr Jean-Marc Retbi (Journal international de médecine). Ces travaux d’une équipe néerlandaise (université de Nimègue) tendent à confirmer cette passerelle. Les chercheurs ont analysé les bactéries présentes dans le méconium et dans les selles d’enfants âgés de 0 à 5 mois. La moitié pleuraient beaucoup, alors que les autres nourrissons étaient (relativement) calmes.

L'intérêt des probiotiques


Sans entrer dans les détails microbiologiques, il s’avère que la diversité et la stabilité de la flore intestinale – des bactéries qui la composent – diffèrent sensiblement entre les deux groupes. En revanche, ajoute le Dr Retbi, « le sexe, le poids à la naissance ou le mode d’allaitement n’avaient pas d’influence sur les pleurs ». Il ajoute : « Les intestins des petits nourrissons qui pleurent beaucoup ont une signature microbienne particulière », avec des caractéristiques qui se renforcent peu avant le pic des pleurs excessifs (à six semaines) et qui s’estompent avant la fin de ces pleurs (vers quatre à cinq mois).

« Les coliques intestinales font le lien entre la signature microbienne et les pleurs excessifs : elles seraient provoquées par des troubles de la motricité intestinale et une hyperproduction de gaz ». Et si on admet cet enchaînement, « les probiotiques deviennent un traitement rationnel des coliques intestinales et des pleurs excessifs du petit nourrisson ».

Une piste à explorer davantage, tout en se posant la question de savoir pour quelle raison ces particularités bactériennes ne concernent que certains nourrissons et pourquoi elles disparaissent spontanément.

Source: Pediatrics (http://pediatrics.aappublic)
publié le : 08/09/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci