Comment l’alcool vieillit le cerveau

Dernière mise à jour: mars 2014 | 18737 visites
123-p-m-alcohol-drinken-beer-170-3.jpg

news La consommation de trois verres d’alcool ou davantage chaque jour accélère le déclin de fonctions cérébrales importantes, comme le raisonnement et la mémoire.

Et plus on boit, en quantité et en durée, plus l’effet est marqué. Une équipe franco-britannique (Inserm et University College London) a mis ce processus en évidence au terme du suivi, pendant une période de dix ans, de quelque 8.000 personnes âgées à l’entame d'une cinquantaine d'années. Trois séances de tests d’attention, de mémoire et de raisonnement sont intervenues au début, après cinq ans, et à la fin. Les résultats ont été croisés avec des informations sur la consommation quotidienne d’alcool.

Aucune différence significative n’a été observée entre les non-buveurs et les buveurs légers. Mais à partir de trois verres par jour, les choses se compliquent. Les hommes accusent en effet, selon leur niveau de consommation, une accélération du déclin cognitif (pour les facultés examinées ici) qui varie entre un et six ans, voire davantage pour les très gros buveurs. Concernant les femmes, les observations sont moins probantes dans la mesure où trop peu d’entre elles, dans la population examinée par cette étude, buvaient de grandes quantités d’alcool. Une estimation indique néanmoins que les problèmes commencent à se manifester, chez elles, à partir de deux verres par jour.

Le déclin cognitif débutant (très progressivement) vers les 45-50 ans, autant ne pas lui dégager le terrain…

Source: Neurology (www.neurology.org)
publié le : 23/03/2014 , mis à jour le 22/03/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci