ad

Hypertension : les épices à toutes les sauces

Dernière mise à jour: mai 2014 | 12060 visites
123-p-kruiden-specerijen-170-5.jpg

news Les personnes hypertendues doivent surveiller de très près leur consommation de sel. Les épices constituent une excellente alternative.

Le problème consiste à les intégrer « naturellement » dans le régime alimentaire quotidien en substitution du sel. Cela ne va pas forcément de soi, mais c’est parfaitement possible. Une équipe de l’université de San Diego a ainsi réuni des hypertendus (un sur cinq souffrait aussi de diabète) pour participer à une expérience qui s’est déroulée en deux phases.

• Pendant un mois, ils ont consommé des aliments et des boissons composés par des nutritionnistes, qui ont évidemment porté une attention spécifique aux apports en sodium. En moyenne, l’ingestion de sel est passée de 3,5 g à 1,6 g par jour.

• Le panel a ensuite été scindé. Un groupe a suivi un programme (très simple) pour apprendre à maintenir la consommation de sel à 1,5 g quotidien par le recours à des épices et à des herbes. Les autres étaient invités à essayer de limiter par eux-mêmes ces apports, sans avoir bénéficié d’informations particulières.

Le résultat montre que de part et d’autre, la consommation de sel a augmenté, mais avec une différence moyenne de 1 g au bénéfice des participants au programme d’information. Un gramme, cela peut paraître peu. Cependant, quand on sait que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de ne pas dépasser 5 g par jour, ce gramme commence à - beaucoup - compter. Et 5 g, cela vaut pour la population générale : les hypertendus doivent encore réduire ces apports.

De fait, le sodium est présent en quantités excessives dans de multiples produits préparés (il est indispensable de lire attentivement les indications sur l’emballage). L’utilisation des épices permet au moins de ne pas en rajouter, sachant que toutes peuvent faire l’affaire, ce qui simplifie la tâche. Ce que recommandent les chercheurs américains, c’est de sensibiliser de manière beaucoup plus soutenue les hypertendus (et les autres…) à l’intérêt de cette alternative pour qu’ils privilégient les épices dans leur régime alimentaire.

Source: Congrès de l’American Heart Association (www.heart.org)
publié le : 24/05/2014 , mis à jour le 23/05/2014
ad
pub