Cancer du testicule : savoir reconnaître les signes

Dernière mise à jour: juin 2014 | 34263 visites
123-p-m-anat-prostaat-genit-170-6.jpg

news Une majorité d’hommes affirment ne pas être en mesure d’identifier les symptômes pouvant laisser suspecter un cancer testiculaire.

C’est le résultat d’un sondage réalisé en Grande-Bretagne, mais la situation ne doit pas être fondamentalement différente ailleurs. Deux hommes sur trois indiquent donc qu’ils ne sauraient pas reconnaître les signes évocateurs d’un cancer du testicule. Des différences sont constatées selon que les répondants résident en zone urbaine ou rurale, selon l’activité professionnelle, selon qu’ils vivent seuls ou en couple…, mais globalement, le constat est là.

Et plus préoccupant encore : un tiers d’entre eux affirment que même en cas de suspicion, ils hésiteraient à en parler à un médecin. Une attitude incompréhensible, sachant que le cancer testiculaire se soigne bien, surtout lorsqu’il est détecté à un stade précoce.

A quoi faut-il être particulièrement attentif ?

• l’augmentation de volume du testicule
• un durcissement du testicule
• une boule dans le testicule
• une douleur dans le testicule
• une sensation de lourdeur dans le bas ventre, derrière les bourses ou à l’intérieur du testicule
• une douleur sourde dans le bas de l’abdomen et à l’aine
• un gonflement des glandes mammaires ou de la région entourant le mamelon

La présence de l’un ou plusieurs de ces signes n'indique pas nécessairement un cancer testiculaire, mais doit certainement inciter à en parler avec un médecin.

Source: Orchid (www.orchid-cancer.org.uk)
publié le : 28/06/2014 , mis à jour le 27/06/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci