ad

Anti-acides : attention aux aliments crus

Dernière mise à jour: novembre 2014 | 7642 visites
123-vlees-carpaccio-voed-voedselverg-170_071.jpg

news Les anti-acides, en particulier les IPP, prescrits en cas de reflux gastro-oesophagien (RGO) - « le brûlant » - augmentent les risques d'intoxication alimentaire. Il faut donc faire très attention avec la nourriture crue.

Un rapport des autorités sanitaires néerlandaises (RIVM) confirme des recherches antérieures, qui ont conclu que les médicaments inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) augmentaient la sensibilité aux infections d'origine alimentaire, notamment celles déclenchées pat la bactérie Campylobacter, une cause majeure de gastro-entérite.

Ainsi, relève ce rapport, en 2004, 8 % des intoxications alimentaires à Campylobacter étaient étroitement liées à la prise d'IPP. En 2011, cette proportion est montée à 11%, avec un pic chez les plus de 70 ans (45% des cas). Par ailleurs, un tiers des admissions annuelles à l'hôpital en raison d'une infection grave à Campylobacter (300 sur 1.100) sont associées au traitement par IPP.

Que se passe-t-il ?

Ces médicaments visent à faire baisser l'acidité gastrique. Le problème, c'est que dans le même temps, la diminution de la production d'acide gastrique ne permet plus de lutter aussi efficacement contre les bactéries pathogènes, qui risquent alors de se développer dans l'intestin, avec une menace d'intoxication. Ceci ne vaut pas que pour Campylobacter, mais aussi pour la salmonelle, E. coli ou la listeria.

Etant donné les bénéfices thérapeutiques considérables des IPP, et des anti-acides de manière générale, il n'est évidemment pas question de remettre en cause leur intérêt. Il s'agit surtout d'appeler les patients à la prudence.

Les conseils

• Eviter de consommer de la viande crue (carpaccio, tartare...), du poisson cru et des produits à base de lait cru.

• Rincer soigneusement ses fruits et ses légumes, et les manger de préférence après les avoir épluchés.

• Se laver les mains avant de cuisiner et de passer à table et systématiquement après avoir manipulé de la viande crue.

• Bien nettoyer les ustensiles de cuisine avec de l'eau chaude et du produit vaisselle (ou les mettre au lave-vaisselle directement après emploi).

• Ne pas piquer dans des aliments cuits avec un couteau qui a été utilisé pour couper de la viande crue.

• Laver la planche de découpe avant de passer d'un aliment à l'autre (et certainement si elle a servi pour préparer de la viande ou du poisson crus).

• Consommer la viande bien cuite.


publié le : 07/11/2014 , mis à jour le 06/11/2014
ad
pub