Menace sur « le monstre d’eau » qui fascine les scientifiques

Dernière mise à jour: décembre 2014 | 4859 visites
Axolotl.jpg

news L’axolotl est menacé de disparition dans son habitat endémique situé dans la périphérie de Mexico. Cet amphibien intrigue les chercheurs en raison de caractéristiques très étonnantes.

Axolotl signifie littéralement « monstre d’eau » en nahuatl, une langue aztèque. De la grande famille des salamandres, il est présent aux quatre coins du monde, en tant que nouvel animal de compagnie (NAC) ou dans les laboratoires de recherche. Mais sur son site naturel, au Mexique, on recense de moins en moins d’individus.

Un relevé réalisé par l’université de Mexico montre ainsi qu’on en dénombre actuellement 0,3 au kilomètre carré, contre un millier voici vingt ans. En cause : la qualité des eaux (pollution par les pesticides, par l’inconscience des touristes, ou par les déversements d’égouts) et l’introduction d’espèces de poissons extrêmement concurrentes.

Les scientifiques mexicains tirent donc une nouvelle fois la sonnette d’alarme face à la claire menace de disparition d’un animal aux capacités étonnantes, puisqu’il est en mesure de régénérer des membres et des organes endommagés (patte, queue, œil, partie du cerveau….), alors que sa résistance au cancer intéresse de très près les chercheurs.

C’est vrai, l’axolotl peut être étudié en laboratoire, mais son observation dans son habitat naturel offre des avantages irremplaçables. Un programme international de préservation de l’espèce a été lancé pour sauver ce petit monstre vraiment surprenant.

Regardez la vidéo

Pour en savoir plus sur l'axolotl, cliquez ici.

Source: Le Nouvel Observateur (http://tempsreel.nouvelobs.)
publié le : 04/12/2014 , mis à jour le 03/12/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci