Malaise vagal : causes, symptômes et traitements

Dernière mise à jour: avril 2015 | 7911 visites
123-man-hoofdpijn-stress-psych-170-04.jpg

news Nausées, vertiges, sueurs, pâleur, jambes en coton, palpitations, étourdissements, évanouissement : ce sont les symptômes du malaise (ou choc) vagal. De quoi s'agit-il et que peut-on faire ?

Ce malaise se produit lors du ralentissement du rythme cardiaque, avec une chute de la pression artérielle et une alimentation insuffisante du cerveau en sang, et donc en oxygène. Le phénomène est causé par un dysfonctionnement des systèmes qui régulent l'activité automatique des organes (dont le coeur). Ceci peut être dû à un stress, à la chaleur, au confinement, à une émotion intense, à une douleur, à une peur...

Comment réagir ?


Pour un témoin. Bien qu’il puisse être effrayant, le malaise vagal est sans gravité. Il convient d'allonger la personne sur le sol et de surélever ses jambes sur une chaise, un meuble ou contre le mur. Cette position favorisera le retour du sang vers le coeur et la tête. Il est important de rester à côté de la personne et de la rassurer. Inutile de dire que si elle ne reprend pas rapidement ses esprits, il faut appeler les urgences.

Pour la personne concernée. S’asseoir et pencher la tête vers l'avant, entre les genoux, pour accroître le flux sanguin vers le cerveau.

Dans tous les cas, un choc vagal appelle un examen médical, afin de s'assurer que le malaise n'a pas une autre origine.


publié le : 28/04/2015 , mis à jour le 27/04/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci