Anesthésie locale : comment mieux relaxer le patient pendant l’opération

Dernière mise à jour: avril 2015 | 5156 visites
123-drs-operatie-behand-170-01.jpg

news Une intervention sous anesthésie locale stresse de nombreux patients : des moyens simples peuvent contribuer à les détendre.

Cette anxiété est évidemment liée au fait de rester éveillé pendant l’opération, de percevoir des odeurs inhabituelles, d’entendre des bruits qui peuvent paraître inquiétants, de ressentir des sensations bizarres, d’écouter les échanges entre l’équipe chirurgicale… Autant d’éléments potentiellement perturbants, qui peuvent d’ailleurs agir sur le seuil de perception de la douleur.

Une équipe britannique (université de Surrey) a testé l’efficacité de quelques moyens simples susceptibles de calmer le patient. Plusieurs centaines d’essais ont été réalisés lors d’interventions – relativement – bénignes, soit strictement chirurgicales, soit à caractère exploratoire. Les techniques de relaxation évaluées ici étaient la diffusion de musique ou d’un film, la conversation avec une infirmière et la manipulation de petites balles en caoutchouc (antistress).

Avec quel résultat ? A l’exception de la musique (aucun effet notable), les trois autres méthodes agissent de manière bénéfique sur l’anxiété et la douleur, avec une amélioration notable du ressenti des patients au terme de l’opération. Concernant spécifiquement l’anxiété, le film et davantage encore la conversation avec l’infirmière donnent les meilleurs résultats.

Source: European Journal of Pain (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 29/04/2015 , mis à jour le 28/04/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci