Boire un petit verre d’alcool rend-il plus séduisant ?

Dernière mise à jour: avril 2015 | 5754 visites
vr-alcoh-dr-wijn-170_400_10.jpg

news La consommation d’un verre d’alcool semble modifier favorablement l’aspect du visage et rendre plus attractif. Mais au-delà de deux verres, c’est l’effet contraire.

On sait que l’alcool désinhibe, parfois exagérément d’ailleurs. Comme l’explique cette équipe britannique (université de Bristol), « la consommation d’alcool est associée aux comportements sexuels à risque, mais cette relation est complexe et bidirectionnelle. Nous avons voulu déterminer dans quelle mesure l’alcool peut rendre plus attractif au regard des autres ».

Un groupe de volontaires âgés de 18 à 30 ans a été constitué. Ils ont été invités à regarder des photos de jeunes adultes, selon que ceux-ci n’avaient pas bu d’alcool, avaient avalé un ou deux verres de vin, ou en avaient bu trois ou quatre.
Que disent les résultats ? Que les visages sont jugés plus attractifs après l’ingestion d’un ou de deux verres, par rapport à la sobriété et à une consommation plus importante. Rien de miraculeux cependant : l’alcool ne rend pas soudainement plus beau, c’est évident, mais, poursuivent les chercheurs, « en plus de modifier la perception que l’on a des autres, une quantité modérée d’alcool fait que l’on est mieux perçu ». Et à partir de là, « ce double effet permet de mieux comprendre le lien entre l’alcool et le comportement sexuel à risque ».

Les changements du visage induits par l’alcool s’expliqueraient par des légères modifications à la fois physiques (flux sanguin) et psychologiques (humeur et traits plus détendus). On ajoutera que la méthodologie de cette étude fait l’objet de critiques de la part des services de santé britanniques. S’ils concèdent qu’un peu d’alcool peut aider à se relaxer et dès lors à paraître plus abordable, ils se devaient logiquement d’insister sur le fait que la différence n’est que très légère, et souligner – avec raison ! - que cela ne doit en aucune manière justifier la consommation d’alcool, même en faibles quantités.

Voir aussi l'article : Alcool : pourquoi cette envie de sauter sur tout ce qui bouge ?

Voir aussi l'article : Comment l'alcool détend l'atmosphère

Source: Alcohol and Alcoholism (http://alcalc.oxfordjournal)
publié le : 12/05/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci