ad

E-cigarette : il ne faut pas dissuader les fumeurs

Dernière mise à jour: août 2015 | 7127 visites
123-vr-e-sigaret-06-15.jpg

news Malgré les incertitudes, la cigarette électronique semble un moyen « acceptable » pour essayer d’arrêter de fumer.

On se situe donc bien ici dans le champ du sevrage tabagique. Et dans ce contexte, comme l’indique la revue médicale Prescrire, « les études disponibles montrent que les cigarettes électroniques contenant de la nicotine paraissent avoir une efficacité voisine de celle de la nicotine par d’autres voies » (patch, chewing-gum…). « Outre les effets de la nicotine, il y a peu d’effets indésirables connus. Mais les incertitudes sont nombreuses, notamment du fait de la grande diversité de composition des solutions pour cigarettes électroniques et des effets à long terme des diverses substances chauffées et inhalées. »

Ceci étant, « compte tenu des dangers de la consommation de tabac, quand un fumeur, en connaissance de cause, préfère remplacer les risques prouvés et graves de la fumée du tabac par le risque potentiel et mal cerné de la cigarette électronique, il n’y a pas de raison de l’en dissuader ». Sachant aussi qu’une aide psychologique, accompagnée ou non de substituts nicotiniques, reste la méthode de premier choix pour arrêter de fumer, même si les échecs sont fréquents.


publié le : 09/08/2015 , mis à jour le 10/08/2015
ad
pub