Sirop à la codéine : qui ne doit jamais en prendre ?

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 4171 visites
kind-siroop-170-_400_05.jpg

news L’Union européenne a décidé de renforcer la réglementation sur les sirops anti-toux à la codéine. Chez les enfants de moins de 12 ans en particulier, le risque de souffrir de sérieux effets secondaires, comme des problèmes respiratoires, a été jugé trop important par rapport aux éventuels bénéfices de ces médicaments.

• Les médicaments contre la toux et le rhume contenant de la codéine ne peuvent ainsi plus être délivrés aux enfants âgés de moins de 12 ans.

• La codéine est contre-indiquée chez les enfants et les adolescents de 12 à 18 ans qui souffrent de difficultés respiratoires.

• En raison de sérieux risques de complications, les patients de tous âges avec un métabolisme ultra-rapide, c’est-à-dire la capacité à transformer très rapidement la codéine en morphine, ne doivent pas prendre de médicaments à la codéine pour soigner un refroidissement.

Les femmes qui allaitent ne doivent pas utiliser de médicaments à la codéine étant donné le risque de transmission au nourrisson via le lait maternel.

Les parents et le personnel soignant qui constateraient les symptômes suivants chez un enfant ou un patient après la prise de codéine doivent immédiatement mettre fin au traitement et faire appel à un médecin : respiration lente ou superficielle, confusion, somnolence, pupilles rétrécies, nausées ou vomissements, constipation et perte d’appétit.

Des mesures similaires avaient déjà été prises précédemment pour les antidouleurs contenant de la codéine.


publié le : 17/09/2015 , mis à jour le 16/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci