Connaissez-vous les paysages thérapeutiques ?

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 4905 visites
123-koppel-natuur-9-14.jpg

news La fréquentation des espaces verts (végétaux) et bleus (eau) fait énormément de bien à la santé mentale et physique.

Cette équipe de chercheurs américains et canadiens évoque le concept de « paysages thérapeutiques ». Leur enquête a concerné des seniors résidant à Vancouver et dans les environs (extrême ouest du Canada, au bord du Pacifique). Ils ont été invités à détailler – en termes quantitatifs et qualitatifs - leurs contacts avec des espaces verts (parc, jardin public, forêt, rue bordée d’arbres, parterre de fleurs…) et bleus (étang, rivière, lac, mer…). Ces différentes données ont été rapprochées d’une évaluation du bien-être physique et mental subjectif (ressenti).

Le résultat met en évidence un impact très positif de ces environnements. Ainsi, les personnes qui y ont accès fréquemment affichent de bien meilleurs scores, qui s’expliquent de plusieurs manières, parmi lesquelles surtout l’incitation à l’activité physique (promenades…), moins d’isolement (on sort davantage de chez soi et on entretient des relations sociales), et un effet relaxant (le bruit de l’eau, le chant des oiseaux…). Les questions liées à l’accessibilité et à la sécurité nuancent ces observations, mais globalement, l’influence bénéfique est bien réelle.

Les auteurs considèrent que l’aménagement d’espaces verts et bleus en milieu urbain et semi-urbain contribue au vieillissement en bonne santé physique et mentale, et au bien-être en général. Et ils notent que si on accorde avec raison une grande attention aux espaces de jeux pour enfants, c’est beaucoup moins le cas pour les lieux de détente destinés aux seniors, ce qui est regrettable.

Source: Health & Place (www.journals.elsevier.com/h)
publié le : 27/09/2015 , mis à jour le 26/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci