Hôpital : les risques du week-end

Dernière mise à jour: octobre 2015 | 4475 visites
123-ziekenhuis-medic-9-21.jpg

news Une admission à l’hôpital le week-end s’accompagne d’un risque accru de mortalité par rapport aux autres jours de la semaine.

Ceci est une confirmation de ce que d’autres études avaient déjà mis en évidence. Ces recherches-ci ont concerné quelque trois millions d’admissions dans des hôpitaux de pays aussi divers que la Grande-Bretagne, les Etats-Unis ou les Pays-Bas. Globalement, pour les même profils de patients, le risque de décès augmente de 10% en cas d'admission en urgence à l’hôpital un samedi ou un dimanche (avec un petit effet, bien moindre, pour le vendredi).

Ceci dit, quand on se penche plus en détail sur ces données, on observe de réelles différences au sein des pays et entre eux. D’abord, en ce qui concerne l’explication de cette hausse du risque de mortalité, les auteurs émettent des hypothèses (moins de personnel, moins d’expérience, relais moins efficaces entre les services, ralentissement de la transmission et du traitement des informations…). Ensuite, étant donné que certains hôpitaux ou que certains systèmes de santé font mieux que d’autres, ils prônent un échange plus performant des « bonnes pratiques » : réduire ne fût-ce qu’un peu ce différentiel de 10% permettrait de sauver un nombre considérable de vies.

Voir aussi l'article : Hôpital : admission le week-end, risque de mortalité plus élevé

Source: BMJ Quality & Safety (http://qualitysafety.bmj.co)
publié le : 04/10/2015 , mis à jour le 03/10/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci