ad

Le chocolat, l’ami très précieux de nos artères

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 15173 visites
123-eten-chocolade-plezier-11-2.jpg

news Les flavanols contenus dans le cacao exercent un effet particulièrement bénéfique sur la santé de nos artères, qu’elles soient saines ou fragilisées par l’âge.

Deux études, publiées presque simultanément, soulignent ce bienfait par rapport à un éventail de paramètres illustrant la santé vasculaire, et en particulier la vasodilatation, c’est-à-dire la capacité d’un vaisseau à se dilater, ce qui assure une bonne pression sanguine. Une flexibilité compromise expose à l’hypertension, en particulier.

Les deux équipes ont réuni des volontaires d’âges divers (de 35 à 80 ans), à risque cardiovasculaire faible, modéré ou élevé, auxquels on a fait boire chaque jour, pendant deux à quatre semaines, soit une boisson riche en flavanols extraits du cacao, soit une boisson placebo (neutre). Les flavanols sont un sous-groupe de flavonoïdes, à la forte activité antioxydante, et on les retrouve également dans le thé ou le vin rouge. Ici, ce sont donc ceux du cacao qui ont été étudiés.

Il s’avère que le groupe flavanols a enregistré des améliorations significatives sur plusieurs plans : vasodilatation, pression artérielle, cholestérol total, « bon » (HDL) et « mauvais » (LDL) cholestérol, rigidité artérielle, score global de risque cardiaque… Et ceci vaut autant, encore qu’à des degrés variables, pour les personnes présentant un risque cardiovasculaire plutôt faible ou plutôt élevé. La consommation quotidienne modérée de chocolat - noir surtout, le plus riche en flavanols -, constituerait donc une habitude bénéfique pour les artères.

Attention néanmoins à l'excès, en particulier avec les préparations de chocolat riches en sucre et en graisse.

Voir aussi l'article : Pourquoi le chocolat est-il bon pour le cerveau ?

Source: British Journal of Nutrition (http://journals.cambridge.o) - Age (http://link.springer.com/jo)
publié le : 25/07/2020 , mis à jour le 24/07/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci