Sexualité du couple : une fois par semaine, c’est très bien

Dernière mise à jour: avril 2019 | 20184 visites
123-koppel-blij-bed-seks-geluk-06-15.jpg

news La sexualité est déterminante pour le bien-être du couple. La fréquence joue un rôle important, mais relatif : un rythme d’une fois par semaine semble répondre aux attentes des partenaires.

Cette étude canadienne (université de Toronto) a été déclinée en trois phases, concernant au total quelque 30.000 personnes suivies pendant une très longue période. Bien d’autres recherches se sont penchées sur le lien entre la qualité de la relation de couple et la fréquence des relations sexuelles. Celle-ci apporte sa contribution au débat, en nuançant fortement l’affirmation selon laquelle plus ils font l’amour, plus les partenaires se portent mieux.

L’analyse des questionnaires remplis à intervalles périodiques montre en fait – il s’agit d’une observation générale ! – que le bien-être au sein du couple augmente effectivement avec le nombre de relations sexuelles, mais que cette association atteint une sorte de pic avec une fréquence moyenne d’une fois par semaine : au-delà, la satisfaction de l’homme ou de la femme, jeune ou moins jeune, marié ou pas, ne croît plus. Ceci ne signifie évidemment pas que des relations plus fréquentes nuisent au couple – pour autant que ce soit ce que l’un et l’autre souhaitent -, mais on a atteint un palier.

« Ces résultats n’impliquent pas que les couples doivent s’efforcer d’augmenter ou de ralentir la fréquence des relations sexuelles », expliquent les auteurs. « Les partenaires ont simplement à discuter librement et ouvertement de leurs attentes et de leurs besoins. » Pour les personnes vivant seules, la situation est très différente : l’association entre la fréquence des relations sexuelles et le bien-être personnel est bien moins significative que pour les couples, et elle est influencée par des paramètres particuliers (circonstances de la rencontre, nature de la relation, désir de s’engager ou non…).

Un dernier point : l’un des volets de cette étude montre qu’une sexualité épanouie est considérée comme plus importante, pour le bonheur du couple, que le fait de gagner davantage d’argent.

Voir aussi l'article : Sexualité : la quantité peut-elle nuire à la qualité ?

Source: Social Psychological and Personality Science (http://spp.sagepub.com)
publié le : 07/04/2019 , mis à jour le 17/04/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci