Maladie d’Alzheimer : l'aide précieuse de la musique

Dernière mise à jour: février 2016 | 9835 visites
vr-ouder-muziek-170_400_07.jpg

news Chanter ou tout simplement écouter de la musique est bénéfique pour les patients présentant une démence légère à modérée.

Plusieurs travaux récents ont conclu en ce sens : la musique peut contribuer au maintien des capacités cognitives, émotionnelles et sociales des personnes souffrant de démence, dont la maladie d’Alzheimer. Une équipe finlandaise (université d’Helsinki) a exploré cette approche en profondeur. Des paires patient – soignant ont été réparties en deux groupes. Dans le premier, les participants ont suivi pendant dix semaines des séances musicales, soit du chant, soit de l’écoute. Dans le second, la prise en charge standard a été poursuivie. Une évaluation neuropsychologique est intervenue avant et après cette phase, ainsi que six mois plus tard.

Le chant est particulièrement bénéfique pour améliorer la mémoire de travail (exemple : vous parlez, on vous interrompt, vous répondez et vous reprenez au point où vous en étiez) chez les patients avec une démence légère, et pour le maintien des fonctions exécutives (traitement de l’information) et de l’orientation chez les patients moins âgés.

L’écoute est positive pour la cognition en général, la mémoire de travail et la qualité de vie chez les patients avec une démence modérée.

Tant le chant que l’écoute améliorent les symptômes dépressifs.

On notera que le « background » musical n’a pas d’influence sur l’efficacité de ces interventions musicales. Une méthode de soutien qui peut être organisée sans gros efforts, ni d’importants investissements, et dont les résultats paraissent particulièrement probants.

Source: Journal of Alzheimer’s Disease (www.j-alz.com)
publié le : 07/02/2016 , mis à jour le 10/02/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci