Apnées du sommeil : l’effet dramatique sur les accidents de la route

Dernière mise à jour: mai 2016 | 7087 visites
123-auto-vermoeid-5-9.jpg

news Les conducteurs qui souffrent du syndrome d’apnées du sommeil s’exposent à un risque considérablement plus élevé d’être impliqués dans un accident de la circulation.

Ce suivi, coordonné par une équipe américaine (université Harvard), a concerné des professionnels, des chauffeurs routiers employés par une grosse société de transports. Voici quelques années, la direction a organisé une campagne de dépistage des apnées du sommeil, et a proposé une prise en charge à ceux qui en souffraient (ventilation en pression positive continue, une assistance respiratoire pendant la nuit). Deux groupes ont été comparés. D’une part, les chauffeurs présentant des apnées du sommeil, et selon qu’ils ont adhéré ou non au traitement, de l’autre, des chauffeurs exempts de ce problème.

Le résultat montre que les routiers souffrant d’apnées et qui ne se soignent pas s’exposent à un risque d’accident cinq fois plus élevé que les chauffeurs sans apnées. Ceux qui suivent le traitement courent à peu près les mêmes risques que les routiers épargnés par les apnées. L’explication renvoie évidemment aux conséquences des apnées pendant la journée qui suit : fatigue, somnolence, altération de la concentration, de la vigilance…

Les auteurs estiment que les professionnels de la route devraient être systématiquement dépistés pour ce trouble, et recommandent fortement aux conducteurs non professionnels d’y prêter une grande attention, et si nécessaire de réagir en conséquence. Ceci est vrai pour ceux qui roulent beaucoup, mais pas seulement : même lors d'un court trajet, un instant d’inattention peut être dramatique. On ajoutera par ailleurs que le syndrome d’apnées du sommeil a été clairement associé à la menace cardiovasculaire…

Source: Sleep (www.journalsleep.org)
publié le : 26/05/2016 , mis à jour le 25/05/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci