Perte de mémoire : l’acupuncture peut-elle aider ?

Dernière mise à jour: octobre 2016 | 5891 visites
123-p-acupuncture-10-26.jpg

news L’acupuncture peut-elle contribuer à améliorer la mémoire chez les personnes présentant un déficit cognitif léger ? C’est bien possible…

Le déficit cognitif léger correspond à un état intermédiaire entre les changements cognitifs « naturellement » liés à l’âge qui avance (des oublis ponctuels, par exemple) et ceux associés à une maladie neurodégénérative, comme Alzheimer. Le déficit cognitif léger se traduit notamment par des troubles du langage, de la vitesse de réaction ou de la mémoire, mais sans conséquences sur la vie quotidienne. Il s’agit cependant d’un état à surveiller de très près puisqu’une proportion importante des patients va évoluer vers une démence.

Une équipe chinoise (université de Wuhan) a passé en revue les études réalisées sur l’intérêt de l’acupuncture dans la prise en charge des problèmes de mémoire liés au déficit cognitif léger. Leur méta-analyse indique que l’acupuncture paraît utile en tant qu’approche complémentaire au suivi classique (qui repose essentiellement sur des adaptations du mode de vie), puisqu’elle semble améliorer les scores de mémoire après des séances étalées ici sur deux à trois mois.

Toutefois, les auteurs insistent sur le fait qu’il faut se montrer prudent, étant donné « la faible qualité » méthodologique des études réalisées sur le sujet. Des recherches « plus rigoureuses », ajoutent-ils, sont nécessaires pour se faire une idée plus précise.

••• Pour en savoir plus sur le déclin cognitif léger (causes, symptômes, évolution, prise en charge…) : cliquez ici.

Source: Acupuncture in Medicine (http://aim.bmj.com)
publié le : 29/10/2016 , mis à jour le 28/10/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci