Pour votre bien-être, savourez la nature !

Dernière mise à jour: février 2018 | 3123 visites
123-zon-licht-natuur-30-1.jpg

news Pour se sentir mieux dans sa peau, il faut savoir observer (quelques instants ou plus longtemps) la nature qui nous entoure, en ville comme à la campagne. Le bienfait émotionnel est spectaculaire.

Cet effet de l’environnement a déjà été mis en évidence par des recherches antérieures, qui ont souligné l’influence (très) positive sur le mental des espaces verts et bleus (l’eau : lac, rivière, mer…). Et les personnes a priori réfractaires devraient faire un petit effort, elles pourraient être très agréablement surprises. Cette étude-ci (université de la Colombie-Britannique) a réparti des volontaires en trois groupes, pour un suivi de deux semaines.

Le groupe nature. Il s’agissait de porter de l’attention à ce qu’offre la nature. On ne parle pas uniquement des grands espaces, mais aussi, par exemple, d’un arbre ou d’un massif de fleurs au détour d’une rue, ou d’un oiseau picorant au pied d’un banc. Les participants étaient invités à prendre des photos et à exprimer les émotions que ces scènes leur inspiraient.

Le groupe objets. Même principe que pour le groupe nature, avec l’attention orientée cette fois vers les objets de fabrication humain (quels qu’ils soient).

Le groupe contrôle. Les activités se sont poursuivies comme d’habitude.

Le résultat montre un très net avantage en faveur du groupe nature par rapport au groupe objets (et évidemment au groupe contrôle) sur des paramètres comme les affects positifs, le degré de bien-être, la « connectivité » (aux autres, à la nature, à la vie en général) ou l’attitude pro-sociale. Comme l’explique en substance la coordinatrice de cette étude, « le principe ne consistait pas à se promener pendant de longues heures dans les bois, mais à fixer son attention et à apprécier ce que la nature nous offre au quotidien, dans notre rue, dans notre quartier, ou ailleurs. Les occasions d’en profiter sont nombreuses, mais nous passons trop souvent à côté. Or, prendre un peu de temps pour cela peut vraiment contribuer à notre bien-être ».

Source: The Journal of Positive Psychology (www.tandfonline.com/toc/rpo)
publié le : 07/02/2018 , mis à jour le 06/02/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci