ad

Courge : danger de chute des cheveux !

Dernière mise à jour: juillet 2018 | 9304 visites
123-soep-pompoensoep-01-16.jpg

news Plusieurs cas d’intoxication suite à la consommation de courge (potiron, courgette, citrouille…) ont été recensés, avec comme symptôme étonnant la perte de cheveux et de poils.

Deux cas sont rapportés par une équipe française (hôpital Saint-Louis - Paris). Le premier concerne une patiente qui s’est sentie mal après avoir consommé une soupe de potiron, souffrant de nausées, de vomissements et de diarrhée. Les symptômes classiques d’une intoxication alimentaire. Elle se souvient d’ailleurs que le potage avait un goût amer. Un peu plus d’une semaine plus tard, poursuit Sciences et Avenir, elle a commencé à perdre ses cheveux par touffes entières. Des examens ont montré une anomalie à leur base : une trichorrhexie noueuse, avec atteinte structurelle de la tige. Une seconde patiente, avec des problèmes similaires, a été prise en charge par la même équipe. Comme le souligne un spécialiste, « dans ces deux cas, le lien entre l’empoisonnement par une cucurbitacée toxique et la chute des cheveux ne semble pas faire de doute ».

L’explication ? Les courges comestibles peuvent parfois présenter des cucurbitacines, une famille de toxines irritantes, très amères, généralement réservées aux courges ornementales, poursuit Sciences et Avenir. Mais il peut arriver que des insectes procèdent à une pollinisation croisée entre les deux types de courge, et alors, sans changer d’apparence, les variétés comestibles deviennent porteuses de toxines particulièrement agressives. Que peut-on faire ? D’abord goûter un tout petit morceau, et si on ressent une amertume suspecte, le recracher et jeter la courge.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub