Intestin irritable : l’efficacité de l’hypnose

Dernière mise à jour: mars 2019 | 8800 visites
123m-buik-darm-10-4.jpg

news L’hypnose individuelle ou en groupe pourrait constituer une approche intéressante pour soulager les symptômes des patients souffrant du syndrome de l’intestin (côlon) irritable.

L’efficacité de l’hypnose a déjà été explorée dans ce contexte, avec des résultats prometteurs. Une équipe néerlandaise (université d’Utrecht) a approfondi la question. Elle a réuni quelque 400 patients, répartis en trois groupes pour un suivi d’un an après six séances individuelles d’hypnothérapie, six séances collectives d’hypnose ou six séances de support (informations, conseils, soutien). Une évaluation de l’évolution des symptômes (douleurs abdominales, ballonnements, alternance de diarrhée et de constipation…) est intervenue à trois et à douze mois. Que constate-t-on ?

A trois mois, 40% des patients du groupe hypnothérapie individuelle signalent une amélioration des symptômes, pour 33% dans le groupe hypnose collective et 16% dans le groupe support.

A un an, un soulagement est rapporté par 40% des participants du groupe hypnose individuelle, 49% pour le groupe hypnose collective et 22% pour le groupe support.

On observe donc un double phénomène, indiquent les chercheurs : l’hypnothérapie semble réellement bénéficier à une proportion importante des patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable, alors que les séances individuelles ou collectives paraissent présenter la même efficacité.

Les auteurs ajoutent que l’effet de l’hypnose porterait davantage sur la perception de l’intensité des symptômes que sur leur sévérité effective. Ils estiment que ces données méritent d’être encore mieux explorées, et que « l’hypnothérapie devrait être considérée comme un traitement possible face à ce syndrome ».

Source: The Lancet Gastroenterology & Hepatology (www.journals.elsevier.com/t)
publié le : 31/03/2019 , mis à jour le 30/03/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci