Fécondation in vitro : une nouvelle technique double les chances

Dernière mise à jour: septembre 2019 | 3068 visites
ivf_roze-170_400_05.jpg

news Une équipe de scientifiques belges (VUB) a mis au point une nouvelle méthode, baptisée test Corona, qui permet de mieux évaluer la qualité des ovocytes, et d'ainsi sélectionner les meilleurs, ce qui augmente considérablement les chances de succès de la fécondation in vitro (FIV - Icsi).

Le test Corona repose sur l'analyse des... « cellules corona ». Celles-ci entourent l’ovocyte, un peu comme une coquille d'œuf. Lors d'une FIV traditionnelle, elles ne sont pas utilisées, alors qu'en fait, elles donnent une bonne indication de la qualité de l'ovocyte. Elles permettent d'identifier les ovocytes qui offrent les meilleures chances de grossesse et qui devraient donc être fécondés et implantés. Une étude a ainsi montré que le taux de grossesse pouvait être doublé grâce à ce test.

Le principal avantage de ce test est donc qu’il augmente considérablement l’efficacité du traitement de fertilité. Ceci permet d'économiser beaucoup d'argent et de temps, et surtout de limiter les conséquences psychologiques de la FIV, un parcours parfois long et difficile qui peut être pénible à vivre.

► Plus d'infos (en anglais) : cliquez ici.

Voir aussi l'article : Vidéo - La fécondation in vitro (FIV)


publié le : 15/09/2019 , mis à jour le 14/09/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci