Cardiomyopathie dans la famille : faites-vous tester

Dernière mise à jour: novembre 2019 | 2777 visites
123m-hart-18-10-19.jpg

news La moitié des cardiomyopathies sont héritées. En se soumettant à un test génétique visant à détecter les personnes présentant une mutation, il est possible de beaucoup mieux accompagner et traiter les patients.

Si l'un de vos parents, de vos frères ou de vos sœurs souffre de cardiomyopathie, le risque d'en être atteint à votre tour est considérable. Une mutation génétique (ADN) est en cause. Or, une étude réalisée aux Pays-Bas (UMC Utrecht) montre qu'à peine 40% des membres de la famille au premier degré d'un patient présentant une cardiomyopathie subissent des tests ADN de recherche de la mutation.

En se faisant tester (test génétique), en recevant des conseils et, si nécessaire, en entamant un traitement, il est possible de limiter (considérablement) les conséquences graves de cette maladie. Le mode de vie joue aussi un grand rôle : les facteurs de risque de maladie cardiovasculaire comme le tabagisme, l’hypertension artérielle ou le surpoids sont déterminants.

Voir aussi l'article : Mort subite avant 35 ans : comment expliquer l’inexplicable ?


publié le : 13/11/2019 , mis à jour le 12/11/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci