ad

Risque de diabète : la poignée de main, un bon indice ?

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 5497 visites
123-hand-handen-10-24.jpg

news Parmi les facteurs de risque de diabète, la faiblesse musculaire pourrait intervenir comme un élément important. Et dans ce contexte, la force de la poignée de main serait un bon indice.

Cette équipe britannique (université de Bristol) rappelle d’abord que la force de préhension a déjà été associée au risque de diabète, mais son utilité en tant que facteur prédictif n’avait pas encore été explorée. C’est chose faite au cours du suivi pendant vingt ans d’un millier de seniors, exempts de diabète à l’entame. La force de leur poignée de main a été déterminée par dynamomètre à quatre reprises (au début, après 4 et 11 ans, et à la fin).

Le résultat met en évidence une association « significative » entre le déclin de la force de préhension et un risque plus élevé de développer un diabète. La relation est observée dans les deux sexes, mais elle est particulièrement notable chez les femmes. Les chercheurs expliquent : « Le fait d’ajouter la force de préhension aux facteurs classiques de diabète améliore l’évaluation du risque. Cette méthode simple et peu coûteuse pourrait devenir un outil clinique valable pour l’identification précoce des personnes à haut risque de diabète ».

Voir aussi l'article : Diabète : pourquoi il faut faire très attention au stress

Source: Annals of Medicine (www.tandfonline.com/toc/ian)
publié le : 02/10/2020 , mis à jour le 01/10/2020
ad
pub