Cancer de l’utérus : le décaféiné, c’est bon aussi

Dernière mise à jour: mai 2019 | 3644 visites
koffie-tas-170_400_06.jpg

news La liste des bienfaits d’une consommation quotidienne de café intègre une réduction du risque de cancer de l’utérus. Mais cette étude montre, et ce n’est pas banal, que le décaféiné exerce aussi une action positive.

Les travaux conduits par cette équipe de l’école de santé publique de l’université de Harvard (Boston) ont porté sur des données relatives à un panel de quelque 68.000 femmes, suivie durant vingt-six ans. L’intention consistait, en particulier, à croiser les habitudes de consommation de café avec les diagnostics de cancer de l’utérus.

Comme les auteurs l’expliquent dans la revue « Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention », il apparaît qu’une consommation quotidienne de quatre tasses de café réduit de 25% le risque de souffrir d’un cancer utérin ; et qu’entre deux et trois tasses diminuent le risque d’au moins 7%.

Ce qui est très étonnant, et distingue cette étude de bien d’autres, c’est que même la consommation de décaféine agit favorablement. Les chercheurs ne s’expliquent pas la relation de cause à effet – qu’il s’agisse de café ou de décaféiné d’ailleurs – et incitent à entreprendre de nouvelles recherches pour en savoir plus.


publié le : 10/02/2012 , mis à jour le 22/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci