ad

Comment bien tenir son chien en laisse

Dernière mise à jour: août 2012 | 3867 visites
123-honden-duinen-170_07.jpg

news Pour tenir correctement son chien en laisse, il est utile de prendre une série d’éléments en considération, afin que la promenade se déroule de manière harmonieuse.

Un lien entre le chien et son maître. La laisse ne doit pas être identifiée par l’animal comme un instrument de privation de liberté, mais comme un trait d’union entre lui et son maître, un élément de rapprochement, une sorte de cordon ombilical. La laisse sécurise le chien : elle marque l’autorité de son maître, tout en renforçant sa mission d’éclaireur, de protecteur.

L’apprentissage. Il faut habituer le chiot dès son plus jeune âge, en commençant par un espace fermé. S’il rechigne, inutile de le forcer : il convient de lâcher la laisse et de poursuivre son chemin. Instinctivement, le chiot suivra. On recommence alors l’opération, tout en le rassurant, jusqu’à ce qu’il finisse par accepter la laisse. Les premières sorties se feront dans des rues calmes.

Tirer sur la laisse ? Oui et non. Non, pour au moins deux raisons : 1°) le chiot tire par jeu, et le faire à son tour pourrait lui faire croire qu’il s’agit d’une réponse à caractère ludique, et il… recommencera ; et 2°) la laisse ne doit pas être considérée comme une entrave, potentiellement brutale, violente, douloureuse : il faut y aller doucement. Oui, pour des raisons évidentes de sécurité (par rapport aux passants et aux autres chiens), ainsi que par la manifestation naturelle d’autorité.

Une laisse rétractable (à enrouleur) ? Elle peut être utile pour les chiens adultes de petite taille ou pour un chiot, dans sa phase d’apprentissage. Il ne faut cependant pas laisser le chien dérouler complètement la rallonge, ne fût-ce que pour maintenir un contact étroit, rapproché, ce qui constitue l’objectif d’une promenade harmonieuse.



publié le : 16/08/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci