ad

Hypertension : le rôle de la vitamine D

Dernière mise à jour: octobre 2013 | 6514 visites
123-p-bloeddrukmeter-thuis-170-5.jpg

news Des taux insatisfaisants de vitamine D sont associés à un risque accru d’hypertension. Il est donc important de veiller à corriger les insuffisances.

Et celles-ci concernent une proportion importante de la population dans l’hémisphère nord. La vitamine D est essentiellement synthétisée par l’organisme sous l’action des rayons ultraviolets B (UVB), par exposition à la lumière naturelle. Les sources alimentaires – huiles de poisson, poissons gras, œufs, margarine… - représentent environ 10% des apports. La vitamine D est particulièrement importante pour la santé osseuse, puisqu’elle intervient dans l’absorption du calcium par l’organisme.

Et donc, apprend-on, il existe une corrélation entre les taux de vitamine D et l’hypertension. Des scientifiques britanniques ont établi cela après avoir analysé des données concernant quelque 150.000 personnes, résidant en Europe et en Amérique du Nord. Ils montrent qu’une augmentation de 10% des apports en vitamine D réduit de 8% le risque d’hypertension.

En cas de carence avérée (ou de situations particulières, comme les femmes enceintes ou les jeunes enfants), des suppléments sont à recommander, mais de manière générale, une exposition quotidienne à la lumière naturelle (dans le cadre d’une activité sportive, de balades…) est importante et suffisante pour corriger les insuffisances, sachant aussi que l’on peut agir, mais plus modestement, par le biais de l’alimentation.

Source: Congrès de l’European Society of Human Genetics (www.eshg.org)
publié le : 04/10/2013 , mis à jour le 03/10/2013
ad
pub