Cancer du côlon : des fruits, des légumes et du poisson

Dernière mise à jour: avril 2015 | 7412 visites
123-fruit-groenten-dieet-gez-voed-170_08.jpg

news Les habitudes alimentaires jouent un rôle clé dans la prévention du cancer colorectal : l’inspiration doit venir de ces régimes qui excluent la viande rouge.

Cela ne signifie pas qu’il faut bannir la viande, mais il est utile d’en limiter la consommation, toujours dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré. Une équipe de l’université de Loma Linda (Californie) en fournit la confirmation.

L’étude a porté sur quelque 80.000 adultes suivis pendant de nombreuses années. Les cas de cancer du côlon ont été analysés à la lumière du régime alimentaire.

Que disent les résultats ?
Par rapport aux omnivores, les végétariens (œufs et lait autorisés) et les végétaliens (uniquement des fruits et des légumes) s’exposent à un risque plus faible de 16% à 22% de développer un cancer colorectal, alors que la baisse atteint les 43% pour les pesco-végétariens (aucune chair animale sauf le poisson, les crustacés et les mollusques).

Ces données soutiennent les recommandations nutritionnelles en prévention du cancer du côlon : privilégier la volaille, les œufs, le poisson, les fruits et les légumes (les fibres !)…, tout en limitant les apports en viande rouge (maximum 300 g par semaine) et en particulier les charcuteries. Manifestement, les bénéfices sont là.

Source: JAMA Internal Medicine (http://archinte.jamanetwork)
publié le : 18/04/2015 , mis à jour le 17/04/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci