L'influence de la Lune : mythe ou réalité ?

Dernière mise à jour: avril 2019 | 6287 visites
123-vollee-maan-psych-07-15.jpg

news On évoque souvent l'influence de la Lune sur certains aspects de notre existence, comme le sommeil, ou sur notre psychisme. Qu'en est-il ?

En fait, bien des recherches ont été réalisées sur une éventuelle influence du cycle lunaire sur le comportement ou la biologie de l'être humain, mais aucune preuve n'a été fournie.

Le sommeil

Quelques études semblent suggérer que certains dormiraient moins longtemps et moins bien pendant la pleine lune ou qu'ils rencontreraient plus de difficultés à s’endormir. Une méta-analyse réalisée par l'institut Max Planck (Allemagne), regroupant une quarantaine d'études « sérieuses » relatives au sommeil, conclut cependant à l'absence de relation entre le cycle lunaire et la qualité du sommeil.

La procréation

Que plus d’enfants soient conçus lors de la pleine lune n'est que pure fantaisie : aucune statistique ne va dans ce sens.

Les menstruations

Le cycle menstruel est approximativement le même que le cycle lunaire, mais les deux ne sont absolument pas liés. Il s'agit d'une pure coïncidence.

Le suicide

Jusqu’à présent, aucune preuve scientifique n’a pu être apportée sur un lien entre les cycles de la Lune et le taux de suicides ou de tentatives de suicide.

Le cerveau

Quelques études suggèrent qu’il existerait une association entre la pleine lune et certaines affections psychiatriques, en particulier la crise schizophrénique. Mais le lien de cause à effet n’a jamais été démontré. Et sur un autre plan, l'affirmation selon laquelle les personnes épileptiques seraient plus susceptibles de connaître une crise lors de la pleine lune n'a pas été prouvée.


publié le : 01/04/2019 , mis à jour le 10/04/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci