Erection : la prothèse de pénis toujours d’actualité

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 9829 visites
123-koppel-oud-picknick-9-14.jpg

news Les médicaments et les injections constituent les traitements les plus fréquents des troubles de l’érection (dysfonction érectile), mais le recours à l’implant pénien n’a certainement pas disparu.

Ce traitement concerne une faible minorité de patients, indiquent ces spécialistes américains (université Cornell), mais pour eux, il s’agit d’une intervention déterminante, celle de « la dernière chance », lorsque les autres traitements ont échoué ou sont contre-indiqués.

Les chercheurs ont analysé une gigantesque banque de données regroupant quelque 1,8 million de patients présentant une dysfonction érectile, diagnostiquée par un médecin ces dix dernières années. L’utilisation de l’implant pénien a diminué de moitié pendant cette période (passant de 5% à 2,5%), avec un pic chez les patients plus âgés (au-delà de 65 ans) et ceux qui souffrent de comorbidités sérieuses (troubles de santé venant s’ajouter à la dysfonction érectile). Les auteurs constatent que si le recours à la prothèse pénienne a globalement diminué au fil du temps, il a au contraire augmenté parmi les patients avec ces comorbidités sévères.

Pour en savoir plus sur l’implant pénien, consultez la fiche éditée par l’Association française d’urologie : cliquez ici

Source: The Journal of Sexual Medicine (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 28/09/2015 , mis à jour le 27/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci