Rhumatismes : la griffe du diable, une plante qui peut vous aider

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 5965 visites
123-harpagophytum-10-6.jpg

news L’harpagophytum est une plante médicinale de la famille du sésame. Elle pousse principalement en Namibie, au Botswana et en Afrique du Sud. Depuis les années 70, elle est utilisée partout dans le monde pour soulager les douleurs articulaires. Elle est surnommée la griffe du diable, car au centre de ses fruits, on peut deviner une impression de visage grimaçant entouré de griffes.

Avec ses fleurs rouge-violet en forme de trompette, l'harpagophytum présente des vertus particulièrement intéressantes. Ses racines sont riches en gluco-iridoïdes, des substances connues pour leur puissante activité anti-inflammatoire. Elle est d’ailleurs aujourd’hui inscrite dans la pharmacopée européenne avec la mention « traditionnellement utilisée dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures ».

On l’utilise notamment pour combattre l’arthrose, l’arthrite, la goutte, la tendinite ou la lombalgie, et on lui prête des bienfaits en cas de problèmes gastro-intestinaux.

L’harpagophytum se consomme habituellement en tisane, mais si le goût amer déplaît, on peut se tourner vers les gélules ou les ampoules (phytothérapie, herboristerie). Elle se présente aussi sous forme de gel ou de patch pour un soulagement local de la douleur et de l'inflammation. En cure d’attaque, on peut l'associer à la reine-des-prés (reminéralisante) ou au cassis (anti-inflammatoire). Cette plante est toutefois contre-indiquée en cas de grossesse, d’hypertension artérielle et d’insuffisance rénale.


publié le : 12/11/2015 , mis à jour le 11/11/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci