Migraine : le stress du cerveau

Dernière mise à jour: mars 2016 | 7680 visites
123-vr-hoofdp-rood-comp-stress-170-02.jpg

news Un grand nombre de facteurs peuvent déclencher une crise de migraine. Et si en fait, ils présentaient tous la particularité de générer du stress oxydatif dommageable pour le cerveau ?

C’est l’hypothèse explorée par une équipe américaine (université du Maine) : la capacité des déclencheurs communs de migraine à générer du stress oxydatif (ou stress oxydant) dans le cerveau. Ce phénomène traduit l’agression des cellules par les radicaux libres, des molécules instables qui provoquent des réactions en chaîne, avec des dégâts aux tissus et aux organes. Le stress oxydatif est impliqué dans de nombreuses maladies (cardiovasculaires, cancer...). Notre corps se défend grâce aux antioxydants, produits par l’organisme ou fournis par l’alimentation (vitamines C et E, caroténoïdes… : les fruits et les légumes de manière générale).

Pour en revenir à la migraine, les chercheurs ont passé en revue de nombreuses études portant sur les facteurs déclencheurs de céphalées. Ils en ont identifié une vingtaine parmi les plus fréquemment cités : alcool, stress, bruit, mauvais sommeil, infection, fatigue, pollution… Ensuite, ils ont déterminé si ces facteurs étaient connus pour engendrer du stress oxydatif dans le cerveau, et si oui, de quelle manière. Et leur conclusion est qu’effectivement, les déclencheurs les plus communs peuvent être à l’origine de ce processus, notamment par des mécanismes qui altèrent la cellule (en particulier la mitochondrie, l’usine énergétique cellulaire) ou qui déclenchent un phénomène d’inflammation.

Autrement dit, ajoutent ces spécialistes, le stress oxydatif constitue un point commun plausible aux déclencheurs de migraine les plus souvent évoqués par les patients. Si des recherches encore plus approfondies restent nécessaires, ces observations permettent néanmoins d’envisager des implications possibles en termes de prévention et de soulagement de la migraine, et on pense évidemment aux antioxydants.

Source: Headache (www.headachejournal.org/vie)
publié le : 06/03/2016 , mis à jour le 05/03/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci