Alimentation du bébé : connaissez-vous la méthode Rapley ?

Dernière mise à jour: octobre 2016 | 5723 visites
123-baby-eten-kinderstoel--12-151.jpg

news La méthode de diversification alimentaire développée par Gill Rapley est basée sur l’autonomie de l’enfant : il apprend à connaître les aliments en les choisissant d’instinct et en décidant lui-même des quantités. Cette méthode s’inscrit dans la continuité de l’allaitement à la demande.

La transition vers les aliments solides démarre au plus tôt à 6 mois. Le bébé reçoit dès le début des morceaux de nourriture solide qu’il peut lui-même porter à sa bouche. On considère que si l’enfant peut attraper lui-même les aliments avec les mains, il peut également les mâcher et les ingérer en toute sécurité.

La méthode Rapley repose sur l’envie innée du bébé d'explorer, expérimenter et imiter. Elle part du principe que dans le développement général d’un enfant, la capacité de mâcher va de pair avec celle de digérer.

Les avantages et les inconvénients

• Les promoteurs de la méthode affirment qu’avec elle, les enfants apprennent plus facilement à manger, et de manière plus variée. En outre, ils affirment aussi que le bébé apprend ainsi mieux à mâcher et ses facultés motrices se développent plus harmonieusement. Il n’y a cependant pas d’étude qui le confirme.

L'hygiène : pour s’éviter un gros nettoyage, il faudra prévoir une assiette creuse et un tapis en plastique sous le siège. Cela vaut aussi pour les méthodes d’alimentation « classiques ».

Le risque d’étouffement : l’enfant peut suffoquer et s’étouffer et ce risque est accru s’il passe sans transition de la nourriture liquide à la nourriture solide.

Les habitudes alimentaires.

- Un enfant en bonne santé peut en effet décider de lui-même des quantités qu’il doit manger. En outre, apprendre à manger de manière indépendante pousse à varier les structures et les goûts et aide à reconnaître par soi-même les aliments. Mais un enfant ne sait pas ce dont son corps a besoin.
- Si on nourrit son enfant avec de la purée, on lui garantit un apport nutritif suffisant. Et pour lui apprendre à mâcher, des morceaux plus solides sont progressivement ajoutés à la mixture. Les études ont montré que les enfants qui ont appris à manger varié avec des textures adaptées au rythme de leur développement ont un meilleur apport en nutriments et de meilleures habitudes alimentaires.

Le développement. La méthode Rapley ne tient pas compte du fait que la motricité globale, fine, de la bouche et la capacité à digérer les aliments ne fonctionnent pas en parallèle. La forme sous laquelle la nourriture solide est proposée doit être adaptée au développement moteur de l’enfant : à 6 mois, il peut apprendre à manger à la cuillère, à 8 mois il mâche et avale de la nourriture grossièrement hachée… Supprimer la phase de transition n’est pas fondé scientifiquement et peut être remis en question car cela peut augmenter le risque de problèmes nutritionnels.

Quels conseils si vous adoptez la méthode Rapley ?

• Suivez les conseils généraux en matière d’équilibre alimentaire : légumes, hygiène, variété, etc.
• Donnez des petits morceaux.
• Donnez ensuite du lait (au sein ou au biberon), car à l’âge de 6 mois, l’apport en lait est essentiel.
• Maintenez l’enfant bien droit et restez près de lui.
• Mangez avec votre enfant, pour qu’il ait un exemple et puisse vous imiter.


publié le : 14/10/2016 , mis à jour le 13/10/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci