Alzheimer : votre personnalité est-elle à risque ?

Dernière mise à jour: mars 2019 | 10011 visites
123m-hers-hersenen-6-3.jpg

news Certains traits de personnalité pourraient augmenter le risque de souffrir de la maladie d’Alzheimer. Il en va ainsi du neuroticisme.

L’hypothèse de la personnalité a déjà été suggérée, et une équipe italienne (université de la Campanie) a passé en revue une dizaine d’études réalisées sur le sujet. Cette méta-analyse met en évidence trois traits de personnalité associés de manière « significative » au diagnostic de maladie d’Alzheimer, et dès lors susceptibles d’en présager le développement. Ces traits sont un degré élevé de neuroticisme, et un degré faible d’ouverture d’esprit et d’extraversion.

Comme l’explique le Dr Alain Cohen (Journal international de médecine), « ce profil semble confirmer l’idée que des traits de personnalité spécifiques pourraient parfois représenter des signes avant-coureurs de la maladie d’Alzheimer ». Le neuroticisme est un trait de personnalité fondamental en psychologique. Il se caractérise par une tendance persistante aux émotions négatives, en particulier l’anxiété, la culpabilité ou la déprime. Le Dr Cohen poursuit : « Les auteurs envisagent l’application clinique de ces travaux : l’évaluation systématique de la personnalité pourrait être intégrée dans les bilans et les modèles pronostiques contribuant à identifier les personnes avec un risque accru de démence ».

Source: Journal of Alzheimer’s Disease (www.j-alz.com)
publié le : 20/03/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci