ad

Vidéo - Cancer du côlon : les polypes bénins le sont-ils vraiment ?

Dernière mise à jour: novembre 2020 | 2892 visites
123-tek-darmpoliek-170-07.jpg

vidéo Catherine Seva, biologiste cellulaire à l'Inserm, travaille plus particulièrement sur le cancer du côlon. Elle a démontré que la présence d'un fort taux de progastrine dans des polypes apparemment bénins peut être le signe précurseur d'une évolution cancéreuse.




Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub