Liquides chauds : les bébés, premières victimes de brûlures

Dernière mise à jour: juillet 2019 | 2446 visites
123-baby-gevaar-brandw-heet-water-04-19.png

news Les bébés et les tout-petits sont admis plus souvent que les autres tranches d’âge dans un centre de traitement des grands brûlés. Dans près de 90% des accidents, la cause est un liquide chaud tel que du thé, du café ou de l'eau (du bain).

Les études montrent un pic d'accidents de ce type chez les enfants âgés de 12 à 18 mois. À cet âge, l'enfant développe des habiletés telles que le déplacement, la marche et l’exploration de la maison, ce qui augmente le danger de brûlure. Ainsi, lorsqu'un bébé apprend à s'agripper, à grimper sur une chaise, il parvient à saisir des choses à une hauteur de plus en plus élevée, comme une tasse de thé chaud qu'il risque de renverser sur lui. Les parents doivent être conscients de cette possibilité, et prendre toutes les précautions nécessaires. Près de la moitié des petits patients des centres de traitement ont été gravement brûlés à la suite d’un accident avec une tasse ou un verre de thé ou de café chaud.

Dans les six centres spécialisés belges, 300 enfants gravement brûlés sont admis chaque année : plus de 200 d’entre eux sont âgés de moins de 5 ans. La plupart se sont brûlés avec un liquide chaud (eau, thé, soupe, café...). Une brûlure sur cinq est causée par l'eau du bain.


publié le : 14/07/2019 , mis à jour le 13/07/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci