Vitamine B6 : attention aux risques des suppléments

Dernière mise à jour: novembre 2019 | 4552 visites
123m-vitamin-b6-28-10-19.jpg

news La vitamine B6 est présente dans de nombreux aliments, mais aussi dans une multitude de compléments alimentaires et de produits enrichis en vitamines. Attention au surdosage, qui peut causer des troubles du système nerveux.

La carence en vitamine B6 est rare, et dans la plupart des cas, elle est associée à d’autres déficits vitaminiques (en particulier des autres vitamines B). Ceci s’observe notamment chez les personnes alcooliques chroniques. Des taux bas peuvent aussi être identifiés, mais ce n’est pas systématique, lors de certaines maladies (insuffisance rénale, malabsorption intestinale…) ou situations (grossesse, obésité…). Sinon, les aliments d’origine animale ou végétale fournissent les quantités nécessaires.

La carence en vitamine B6 se traduit généralement par des symptômes de neuropathie (atteinte des nerfs périphériques), avec douleurs, engourdissement des membres, paresthésie (trouble du toucher), sensation de brûlure ou de piqûre, démangeaisons… C’est le cas aussi lors d’une surdose, indique la revue médicale Prescrire, et les atteintes peuvent être invalidantes (problèmes progressifs de coordination, démarche instable, maladresse des mains…).

Le délai d’apparition des troubles dépend de la dose et de la durée de la prise : il est d’autant plus court que la dose quotidienne de vitamine B6 est élevée. Les troubles régressent au moins en partie après l’arrêt de la vitamine B6, et ils s’atténuent parfois très lentement, sur plusieurs mois, alors que des séquelles ont été observées. « Hormis quelques indications médicales très précises, consommer de la vitamine B6 en plus de l’alimentation n’est pas justifié, et encore moins en quantité supérieure à 25 mg par jour », poursuit Prescrire. Or, ceci n’est pas toujours mentionné dans les notices des compléments alimentaires ou des suppléments vitaminiques. En tout état de cause, « les patients ont intérêt à être informés des risques de surdose vitaminique que font courir de nombreux produits, par les doses proposées, par le cumul de plusieurs produits et par la prise sur une longue durée ».

Voir aussi l'article : En hiver, les suppléments de vitamines sont-ils utiles ?


publié le : 27/11/2019 , mis à jour le 26/11/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci