ad

Botox et fillers : adressez-vous à un médecin

Dernière mise à jour: mars 2020 | 2036 visites
vr-Botox-insp_170_400_07.jpg

news En Belgique, seuls les médecins agréés sont autorisés à injecter du botox et des fillers. Les esthéticiennes ne peuvent pas le faire. Mais la loi n'est pas strictement respectée, et ce n’est pas sans risque.

Le botox et les fillers (acide hyaluronique) sont utilisés pour combler les rides. Ces procédures cosmétiques non chirurgicales ont considérablement gagné en popularité. Ces traitements sont généralement sûrs, mais il est capital de se rendre dans des centres fiables avec des médecins agréés pour les subir. Ne vous contentez pas de vous faire soigner dans l'arrière-salle d'un salon de beauté, d'un salon de bronzage ou d'un salon de coiffure. Prudence aussi avec les pratiques à l'étranger.

Quels risques ?


La procédure comporte des risques. Par exemple, avec le botox, un muscle adjacent peut être affecté, ce qui peut entraîner une paupière temporairement pendante. Certains patients souffrent de maux de tête ou de symptômes pseudo-grippaux pendant quelques jours.

Avec des fillers, vous pouvez souffrir de douleurs, de gonflements et de réactions d'hypersensibilité peu de temps après le traitement, mais cela passera normalement en quelques jours. Bien plus grave est la nécrose (mort) de la peau, par exemple aux lèvres, à la suite de dommages aux vaisseaux sanguins. Il existe également des effets qui n'apparaissent que plusieurs mois après le traitement : entre autres douleurs persistantes, réactions inflammatoires, nodules sous la peau et gonflement prolongé. La cécité est une complication extrême et heureusement très rare, mais pas impossible.

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vous devez éviter ces traitements.

Voir aussi l'article : Peptides vendus sur Internet : attention aux risques


publié le : 20/03/2020 , mis à jour le 19/03/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci