ad

Cueillette des plantes : attention à l’intoxication

Dernière mise à jour: mai 2020 | 2908 visites
123m-planten-plantes-13-5-20.jpg

news La cueillette des plantes sauvages en vue de les consommer demande de faire preuve d’une grande prudence : la confusion entre les espèces comestibles et toxiques n’est pas rare.

Toutes les tranches d’âge sont concernées par ces accidents, rappelle la revue médicale Prescrire, puisqu’ils surviennent essentiellement dans un contexte de repas. Parmi les cas les plus graves ou les plantes les plus fréquemment en cause, on retrouve des plantes à bulbe confondues avec l’oignon, l’ail ou l’échalote, du marron d’Inde confondu avec la châtaigne, la coloquinte (courge amère) confondue avec la courge comestible, l’arum confondu avec l’oseille ou l’épinard, ainsi que le colchique confondu avec l’ail des ours ou le poireau sauvage.

Certaines plantes provoquent des troubles neurologiques ou cardiaques parfois mortels : le vératre (confondu avec la gentiane), la belladone (confondue avec le raisin), la digitale (confondue avec la consoude), ou encore la petite et la grande ciguë, le laurier-rose, le chèvrefeuille et le pois de senteur.

Consommer des plantes cueillies ou ramassées demande donc des précautions, elles doivent être prélevées avec soin (jamais par brassées) et au moindre doute, il est évidemment essentiel de ne pas les ingérer.

Voir aussi l'article : Vidéo - Comment les plantes fabriquent-elles de l'oxygène ?


publié le : 23/05/2020 , mis à jour le 22/05/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci